Suivez-nous
4 startups et OBNL pour rendre nos bâtiments plus durables - Esplanade Québec
gestion des matières résiduelles, innovation matières résiduelles, économie circulaire, impact environnemental, entrepreneuriat d'impact
12527
post-template-default,single,single-post,postid-12527,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive

#8 – 4 startups et OBNL pour rendre nos bâtiments plus durables

Par Kim Fontaine

Les bâtiments sont responsables de 10% des GES au Québec. S’attaquer à la décarbonisation de ce secteur est primordial. La bonne nouvelle c’est que de plus en plus de municipalités au Québec souhaitent imposer la carboneutralité des bâtiments.

 

C’est notamment le cas de la ville de Prévost, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Petit-Saguenay et Saint-Cuthbert. La Ville de Montréal ne laisse pas sa place non plus, et semble se montrer leader en la matière. Elle a adopté, en mai 2022, une feuille de route ambitieuse pour cibler l’abandon de l’utilisation des énergies fossiles dans les immeubles de sa municipalité.

Face à des objectifs aussi ambitieux et challengeant techniquement parlant, l’innovation entrepreneuriale du secteur peut largement contribuer à accélérer la transition énergétique du secteur des bâtiments. Aujourd’hui, on vous présente 4 startups québécoises à suivre absolument.

1. vadiMAP

Devant les objectifs de réduction de gaz à effet de serre des bâtiments, comment accélérer l’intégration de l’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables ? VadiMAP a fait le pari de s’attaquer à cet enjeu en facilitant le processus grâce, entre autres, à l’intelligence artificielle (IA).

Créée en 2018, VadiMAP offre une solution complète pour les organisations cherchant à atteindre leurs objectifs Net Zéro. Grâce à la Prescription vadiMAP, une étude de faisabilité alimentée par l’IA qui prescrit les technologies optimales pour atteindre leurs objectifs, les propriétaires de bâtiments commerciaux et industriels peuvent travailler à réduire leurs coûts énergétiques, rendre leurs bâtiments plus résilients et autonomes tout en réduisant leur empreinte carbone. 

Pour ce faire, « le client va remplir un questionnaire en ligne où il va rentrer ses factures d’énergie, ses objectifs et d’autres données très simples à fournir. Ensuite,  nous on automatise l’acquisition de données. Notre plateforme simule des milliers de systèmes puis un plan de transition énergétique sur mesure et optimal ses besoins lui est proposé », explique Jérémy Samson-Boucher PDG et cofondateur de l’entreprise.

Vendue au coût de 2 500 $ USD, cette solution fait compétition aux bureaux d’ingénierie traditionnels dont le coût, pour un service équivalent, frôle les 10 000 $ USD. C’est ainsi que pour une fraction du temps et du coût, l’innovation de VadiMAP comble un vide bien évident sur le marché.

Les propriétaires de bâtiments peuvent ensuite décider d’aller de l’avant ou non pour la réalisation. L’équipe sera prête à les accompagner à travers les différentes étapes, et ce, en collaboration avec leur réseau de partenaires. vadiMAP a également créé un tableau de bord pour mesurer la performance des projets déployés pour évaluer l’impact en temps réel.

Au Québec, le potentiel de l’éléctrification ou celui de réduire le chauffage au gaz avec du solaire thermique est intéressant, mais VadiMAP a aussi dans sa mire d’autres provinces canadiennes et pays, comme l’Alberta, où les coûts énergétiques sont plus grands et les sources d’énergies plus polluantes qu’ici.

Site Web de vadiMAP

VadiMAP a été accompagné par l’Esplanade Québec au sein de la super cohorte en action climatique en 2021/2022.

2. Enerprox

Avec son système modulaire Thermo PV-T, Enerprox souhaite électrifier le chauffage, la climatisation et la ventilation des grands bâtiments, des écoles et des serres de manière plus écologique et intelligente.

Saviez-vous qu’à l’instar de nos maisons, la plupart des grands bâtiments du Québec sont chauffés par des combustibles fossiles tels que le mazout, le propane et le gaz naturel ? 

Devant ce constat, Enerprox a conçu le thermo PV-T. Une innovation, alimentée à l’hydroélectricité, qui permet à une thermopompe industrielle de récupérer les rejets thermiques qui sortent du bâtiment pour être redirigés vers l’intérieur, sous forme chaude ou froide, selon le besoin.

L’entreprise fondée en 2015, a inclus à son système modulaire des panneaux solaires. Conçus pour le climat nordique, ceux-ci permettent d’améliorer les performances en pouvant pré-chauffer l’air, mais également en optimisant la contribution du système en temps réel via un logiciel. 

Pour Christian Poudrier, fondateur de l’entreprise située à Victoriaville, l’atteinte des objectifs canadiens de carboneutralité en 2050 passe par l’électrification des bâtiments industriels, commerciaux et institutionnels. 

Selon lui, la solution modulaire et facile à installer d’Enerprox est une façon rationnelle d’électrifier des bâtiments rapidement, à vaste échelle et à coût abordable. « Au Québec, on est privilégié, on a de l’hydro-électricité en abondance. On a des objectifs du gouvernement clairs sur la réduction des gaz à effet de serre. On a des subventions, qui viennent faciliter, du point de vue des investissements, pour ce type de système. Tout est là. Il faut agir, maintenant », explique Christian Poudrier.

Site Web d’Enerprox

Enerprox a été accompagnée par Esplanade Québec dans la super cohorte en action climatique en 2021-2022.

3. Atelier L’Abri

À la fois firme d’architecture et entrepreneur général, l’équipe de L’Abri, bureau d’architecture et construction technologique, est convaincue qu’un bâtiment peut être esthétique, en harmonie avec son environnement et extrêmement performant. Pour ce faire, la compagnie travaille sur toutes sortes de projets résidentiel ou commercial autant pour de nouvelles constructions que pour des projets de rénovation. 

Considérant que d’ici 2030, il faudra construire 5,8 millions de logements au Canada pour répondre au besoin de la population, il est essentiel de s’assurer de le faire en diminuant autant que possible notre impact.

De par la nature des matériaux utilisés dans les bâtiments tels que le béton, l’acier et l’aluminium, L’industrie de la construction et l’opération de nos bâtiments contribuent à près de 40% des émissions globales de CO2 liées à l’énergie au Québec.

Fondée en 2013, l’entreprise située dans le quartier Rosemont–La Petite-Patrie, s’est donné, entre autres, le défi de promouvoir la norme Passivhaus. Celle-ci fait référence à un standard de construction favorisant l’efficacité énergétique, le confort et la durabilité des bâtiments. 

Pour que les bâtiments soient plus résilients face aux changements climatiques, L’Abri s’est également donné les moyens de prendre en charge les projets de la conception jusqu’à la construction. Avec leur compagnie soeur, Construction Modulor, ils peuvent agir à titre d’entrepreneur général afin de changer le monde… un bâtiment à la fois.

Site Web de L’Abri

L’Abri a été accompagnée par Esplanade Québec dans la super cohorte en innovation climatique édition 2023.

4. Lemay Energy

Avoir un impact Net zéro c’est bien, mais avoir un impact Net positifMC, c’est encore mieux ! Pour y arriver, Lemay Energy propose une offre de service intégrée sur trois axes qui vise à concevoir des d’espaces de vie durables et des bâtiments carboneutres.

L’équilibre de la planète étant fragile, il est évident que la réduction des émissions de carbone à elle seule ne suffit plus et qu’il faut faire plus. À Montréal, dès 2025, tout bâtiment devra être carboneutre pour obtenir un permis de construction. Il s’agit d’un changement d’approche qui arrive à point si l’on veut tenter de contrer les effets de la crise climatique.

Avec son approche Net positifMC, Lemay Energy propose d’aller au-delà de l’objectif de la carboneutralité et du « bâtiment vert » avec un processus de révision reproductible utilisant trois axes d’intervention : la santé, l’environnement et la réduction des émissions de carbone. 

Cette procédure de révision a été établie afin de guider les équipes dans l’intégration de stratégies durables, et ce, à des moments clés d’un processus de conception. À l’aide d’un pointage par axe, chaque projets est évalué selon une cinquantaine de critères tirés des meilleures pratiques, permettant à Lemay Energy de créer des milieux de vie plus durables. 

Grâce à des outils numériques de pointe et l’utilisation de stratégies bioclimatiques, Lemay aide les organisations à réduire leur impact écologique, à diminuer les coûts d’exploitation, à générer un retour sur investissement plus élevé, à améliorer leur image de marque, et ce, pour les mêmes coûts que tout autre projet.

La conception durable est une approche pertinente à tous les niveaux, que ce soit à l’échelle des quartiers, des bâtiments et des intérieurs. En effet, c’est en posant des gestes concrets qu’on engendre des transformations profondes dans nos villes pour réussir la transition écologique et sociale.

Site Web de Lemay Energy

Lemay Energy a été accompagné par Esplanade Québec dans la super cohorte en innovation climatique en 2021-2022.

Au Québec, dans les secteurs d’innovation entourant les systèmes alimentaires, la santé communautaire ainsi que l’environnement et des changements climatiques, les solutions d’impact sont nombreuses. L’Esplanade est fière de les accompagner dans ses programmes afin de les aider à aller encore plus loin !