Suivez-nous
4 organisations québécoises pour la sécurité alimentaire - Esplanade Québec
sécurité alimentaire, innovation sécurité alimentaire, insécurité alimentaire, impact social, entrepreneuriat d'impact
12727
post-template-default,single,single-post,postid-12727,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-7.5,vc_responsive

#9 – 4 organisations québécoises pour la sécurité alimentaire

Par Kim Fontaine

L’augmentation importante du coût de la vie et de notre facture d’épicerie n’est pas sans conséquence. Il y a fort à parier que les résultats de l’Enquête canadienne sur le revenu pour 2022 et pour 2023 indiqueront (encore) de nouvelles hausses du taux d’insécurité alimentaire.

 

Se nourrir est un besoin essentiel et favorise un bon état de santé. C’est aussi un droit fondamental reconnu au Québec et ailleurs dans le monde. La sécurité alimentaire signifie que tous les êtres humains ont, à tout moment, accès à une nourriture suffisante, saine et nutritive. Aujourd’hui, on vous présente 4 organismes qui font tout un travail en ce sens.

1. Improove

Sauver les fruits et légumes du gaspillage alimentaire, c’est la mission que s’est donnée Improove. Avec Le panier anti-gaspi, ils permettent aux montréalais.es de manger des produits frais et responsables.

Utilisant la trame narrative des super-héros, ce « super-OBNL » a trouvé une solution innovante pour combattre le fléau du gaspillage alimentaire. En effet, l’un de leurs « super-pouvoirs » consiste à faire le lien entre les surplus de fruits et légumes des producteurs et distributeurs au Québec et les consommateurs.

L’objectif d’Improove est de revaloriser les denrées à 100 % via le panier anti-gaspi. Afin de lutter contre l’insécurité alimentaire, un panier acheté = un panier offert à un organisme communautaire œuvrant contre la faim. Tout ce qui n’est pas consommable finit dans leur « super » composteur industriel. Pour les consommateurs, ça veut surtout dire des fruits et légumes frais de qualité 30% moins chers qu’en épicerie.

John Tassi et ses acolytes Aurélie Bussy et Raphaël Hoffmann ont d’abord créé un projet pilote nommé Mission SALTO. C’est en plein cœur de La Centrale Agricole, plus grande coopérative d’agriculture urbaine au Québec, que le projet est né. Plus d’un an après son lancement, l’organisme d’économie sociale change de nom pour Improove. Plus que jamais, ils sont prêts à défier les tonnes de denrées gaspillées chaque année.

Désirant également contrer le manque de visibilité sur le marché des produits qui luttent contre le gaspillage alimentaire, Improove s’engage à mettre de l’avant les entreprises Québécoises engagées dans l’économie circulaire. Avec leur réseau de distribution, l’équipe souhaite promouvoir leurs produits et les aider à développer leur commercialisation.

Actuellement livré directement au domicile dans le Grand Montréal, et également en points de chute, Improove travaille activement à étendre ses zones de livraison. En développant leur réseau du mieux possible, la gang de super-héros souhaite rendre accessible leur panier anti-gaspi à travers le Québec.

Site Web de Improove

Improove a été accompagné par l’Esplanade Québec dans le programme Collision en 2023.

2. Cultive le partage

Récolter les surplus d’une ferme maraîchère, d’un arbre fruitier ou d’un jardin privé et les redistribuer afin qu’un plus grand nombre de personnes en profite, c’est l’idée derrière l’initiative Cultive le partage.  

Pour ce faire, des citoyens et citoyennes bénévoles sont invités à venir récolter les surplus. Cette pratique, nommée glanage, est totalement adaptée aux enjeux socio-écologiques actuels tels que le gaspillage, l’insécurité alimentaire, l’isolement social et la pénurie de main-d’œuvre pour ne nommer que ceux-ci.

Il s’agit d’une formule 3 fois gagnante, car tout le monde repart avec des aliments sains et locaux à se mettre sous la dent. En effet, les récoltes sont divisées en 3 parts : une pour le donateur, une pour les bénévoles-cueilleurs et une pour des organismes et institutions de la région. 

En 2022, c’est 22 844 kg de fruits et légumes qui ont été sauvés lors des 116 récoltes qui ont été organisées. Celles-ci ont permis de faire 87 donations pour nourrir des personnes dans le besoin.

Cultive le partage est née de l’association entre trois initiatives locales (Maski Récolte, Des Chenaux Récolte et Trois-Rivières Récolte). Ils décident de se rassembler sous un même toit pour créer un véritable mouvement à l’échelle de la Mauricie. 

« Cultive le partage pourrait devenir le chaînon indispensable entre le développement social, l’économie circulaire et le développement agricole. On est un mouvement qui inspire les gens à collaborer, à faire plus avec moins, afin d’avoir une société encore plus tissée serré sur le plan alimentaire » explique Jescika Lavergne, coordonnatrice du projet.

Après avoir soutenu le développement de Shawi Récolte et de Mékinac Récolte, l’équipe a décidé de procéder à une fusion avec un autre organisme de la région pour sa mise à l’échelle. Au lieu de faire des activités similaires chacune de leur côté, les entreprises bénéficient de leur apport respectif. Pour en savoir plus sur la stratégie de mise à l’échelle de Cultive le partage, consulter l’étude de cas au bas de cet article.

Site Web de Cultive le partage

Cultive le partage a été accompagnée par Esplanade Québec dans le cadre du programme Collision + Récolte en 2022.

3. Dispensaire diététique de Montréal

Pionnier en matière de nutrition sociale périnatale au Québec, le Dispensaire diététique de Montréal offre un accompagnement nutritionnel aux femmes enceintes en situation de vulnérabilité. Leur but ? Que la vie débute sur un pied d’égalité pour tous les bébés.

En offrant des services pendant la grossesse jusqu’à 4 mois après l’accouchement, l’équipe souhaite réduire le nombre de bébés de faible poids à la naissance et ainsi favoriser la santé optimale des nourrissons.

L’équipe de nutritionnistes se base sur la méthode d’intervention nutritionnelle Higgins©. Une méthode éprouvée scientifiquement qui se caractérise par la mise en œuvre d’un plan d’intervention interdisciplinaire et personnalisé où les membres de la famille sont intégrés ainsi que des partenaires complémentaires pouvant offrir un soutien psychosocial et communautaire.

Le Dispensaire est, d’abord et avant tout, un lieu où les femmes enceintes peuvent acquérir de nouvelles compétences et connaissances pour accueillir leur nouveau-né dans des conditions favorables ainsi que de veiller au développement optimal de leur enfant, mais aussi à leur épanouissement en tant que parents et citoyen.ne.s de leur collectivité.

En effet, des ateliers de groupe offerts virtuellement aux femmes enceintes et à leur conjoint.e permettent d’augmenter leur niveau de connaissance en ce qui attrait la périnatalité. Des thèmes tels que la préparation à l’accouchement, l’allaitement, le rôle parental, la cuisine saine à petit prix sont proposés.

Fondé en 1879, l’organisme figure parmi les premiers organismes communautaires à voir le jour à Montréal. Toujours animé par la volonté de contribuer à la lutte à la pauvreté, le Dispensaire aide annuellement environ 600 femmes enceintes à se nourrir adéquatement pendant leur grossesse.

Site Web du Dispensaire diététique de Montréal

Le Dispensaire diététique de Montréal a été accompagnée par Esplanade Québec dans le programme Collision en 2021.

4. Champ d’actions

Aborder le thème de la sécurité alimentaire sous un angle intersectoriel, c’est ce que Champ d’actions souhaite faire afin d’accroître la sécurité alimentaire, d’optimiser la valorisation alimentaire et de favoriser l’inclusion sociale sur son territoire.

En mobilisant des acteurs du domaine de la sécurité alimentaire, de l’itinérance et de l’agriculture, l’initiative permet des actions concertées et structurantes auprès des ressources déjà existantes sur son territoire.

Chapeauté par Entreprendre Sherbrooke, Champ d’actions peut compter sur Moisson Estrie, La Grande Table, l’Auberge du Cœur La Source Soleil, la Table itinérance de Sherbrooke, l’Initiative sherbrookoise en développement des communautés ainsi que la direction de la santé publique du CIUSSS de l’Estrie-CHUS sur son comité de pilotage qui a été formé en 2021.

Avec des rencontres mensuelles, les nombreux partenaires de ce projet collectif ont contribué à l’élaboration de l’initiative et contribuent aujourd’hui à sa mise en œuvre. En misant sur la complémentarité des forces du milieu et en renforçant celles-ci, Champ d’actions veille à trouver un ou des organismes porteurs pour chacune des actions afin d’assurer leur pérennisation financière et organisationnelle. En voici quelques-unes :

  Un projet de glanage, de transformation et d’inclusion sociale;

  L’implantation d’une plateforme de distribution de denrées sur le territoire;

  L’organisation d’une Semaine sur la sécurité alimentaire et d’une campagne de mobilisation

  Un projet de regroupement d’achats entre organismes;

  Une mutualisation de ressources matérielles entre organismes;

  Une collecte de données sur la sécurité, le réemploi et le gaspillage alimentaire.

Site Web de Champ d’actions

Champ d’actions a été accompagné par Esplanade Québec dans le cadre du programme Collision + Récolte en 2022.

Au Québec, dans les secteurs d’innovation entourant les systèmes alimentaires, la santé communautaire ainsi que l’environnement et des changements climatiques, les solutions d’impact sont nombreuses. L’Esplanade est fière de les accompagner dans ses programmes afin de les aider à aller encore plus loin !