Suivez-nous
Clémence Buisson, gestionnaire de programme - Esplanade Québec
florence gauthier, équipe, esplanade, entrepreneur d'impact, gestionnaire de programme, accélérateur
9928
post-template-default,single,single-post,postid-9928,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,tribe-no-js,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive

Portrait d’équipe: Clémence, gestionnaire du programme Accélération

L’Esplanade, c’est un peu comme une grande famille, dans laquelle en plein coeur se trouve l’équipe d’accompagnement! Celle qui dédie tout son temps à accompagner au mieux les entrepreneur.e.s d’impact qui intègrent nos programmes en les guidant, en écoutant leurs besoins, en les connectant avec nos expert.e.s et nos coach.e.s, et en les suivant sur le long terme. Aujourd’hui, on donne la parole à Clémence Buisson, gestionnaire du programme Accélération au sein de l’équipe d’Esplanade Québec!
Depuis quand travailles-tu chez Esplanade Québec et qu’est-ce que tu y fais? 

Je suis arrivée à l’Esplanade fin septembre 2021 pour prendre en charge la gestion du programme Accélération. C’est le programme phare de l’Esplanade qui existe depuis 2016 pour accompagner les entrepreneur.e.s d’impact dans leur phase de commercialisation et de déploiement. 

En quelques mots, peux-tu nous décrire ton parcours professionnel et ce qui t’a menée à l’Esplanade?

Mon parcours est à la fois décousu et plutôt cohérent! J’ai travaillé dans des grands groupes (Rio Tinto Alcan et Rexel) sur différents aspects de la responsabilité sociale et environnementale. C’était les débuts du reporting ESG (extra-financier) et j’ai participé à la mise en place des outils et processus qui permettaient de mesurer les impacts des entreprises. Arrivée à Montréal en 2015, j’ai continué sur ma lancée en tant que conseillère au sein de PwC Canada. J’ai accompagné différentes entreprises, moyennes et grandes, puis j’ai eu envie de me tourner vers les plus petites organisations qui s’attaquent concrètement, sur le terrain, aux grands enjeux que l’on regardait finalement d’assez loin en étant dans un bureau du centre-ville! Je me suis donc tournée vers l’innovation sociale et le communautaire. J’ai travaillé 3 ans au sein d’une table de quartier à l’amélioration des conditions de vie, notamment dans les dossiers de l’habitation, des milieux de vie et du développement économique. C’est ça qui m’a progressivement amenée vers Esplanade Québec et les entreprises à mission.

Quels sont, selon toi, tes meilleurs atouts pour accompagner les entrepreneur.e.s d’impact?

Je crois que mon expérience en tant que conseillère m’a dotée d’une belle capacité à comprendre les défis et besoins des entrepreneur.e.s avec une vision stratégique et « 360 ». J’adore les accompagner dans la planification stratégique et l’évaluation de l’impact.

C’est quoi le plus grand défi selon toi quand on accompagne des entrepreneur.e.s ?

Un des défis, selon moi, c’est de respecter le rythme et l’identité de chaque entrepreneur.e, surtout au sein d’une grande cohorte. On est là pour les outiller et les accompagner dans leur réflexion, mais il y a beaucoup d’aspects à travailler à la fois et ça peut être intense. C’est mon rôle de m’assurer que les entrepreneur.e.s restent impliqué.e.s et qu’on contribue à leur progression. Il n’y a pas de recette toute faite. C’est beaucoup d’écoute pour s’adapter à leurs besoins et leur apporter les bons outils et ressources au bon moment.

Tu as un faible pour une organisation que tu as accompagnée ? Si oui, pourquoi celle-ci?

J’ai vraiment un faible pour les coopératives, parce que c’est un modèle d’entrepreneuriat qui intègre de nature la collaboration de différentes personnes et ce sont des projets qui naissent nécessairement de besoins concrets, qui répondent aux intérêts de la communauté locale. 

J’ai accompagné deux coopératives très inspirantes au sein de la super cohorte en action climatique: Miel Montréal, qui m’a vraiment ouvert les yeux sur la nécessité de s’attaquer au déclin des pollinisateurs par la création d’espaces naturels en ville (avec tous les autres bienfaits que cela apporte!), et Radish qui fait preuve de beaucoup d’audace et d’inventivité pour prendre à bras-le-corps les défis des restaurateurs à l’heure de la transition sociale et écologique.

Qu’est ce qui te motive au réveil à travailler au sein de l’équipe de l’Esplanade?

Je me sens très engagée auprès de mes collègues, des entrepreneur.e.s qu’on accompagne et auprès des coach.e.s qui travaillent avec nous! Je sais que toutes ces personnes-là sont ici pour les bonnes raisons. Il y a beaucoup d’expertise, de savoir et de vécu autour de la table, et on les met à profit pour répondre à des enjeux de société vraiment complexes et importants. C’est cette mise en action collective qui est vraiment motivante. J’admire beaucoup les personnes avec qui je travaille!



[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]