Suivez-nous
Aurélie Carpentier, gestionnaire de programme - Esplanade Québec
aurelie carpentier, équipe, esplanade, entrepreneur d'impact, gestionnaire de programme, accélérateur
9660
post-template-default,single,single-post,postid-9660,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,tribe-no-js,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.8.0,vc_responsive

Portrait d’équipe: Aurélie, gestionnaire de programme

L’un des plus grands défis avec les projets en démarrage, selon moi, c’est de réussir à les mettre sur la bonne voie pour leur assurer un bon lancement! Les entrepreneur.e.s arrivent souvent avec des idées qu’ils ont validées voire même déjà structurées, mais le programme chamboule beaucoup leur vision des choses, remet parfois tout en question.
Depuis quand travailles-tu chez Esplanade Québec et qu’est ce que tu y fais? 

Depuis un peu plus d’un an! Je suis responsable du programme Collision, un programme d’accompagnement, sous forme de cohorte, pour des entreprises d’impact en démarrage. Je coordonne 3 cohortes par année. En ce moment, on lance une cohorte en économie circulaire et la prochaine, en septembre, sera consacrée à la santé communautaire.

Tes meilleurs atouts pour accompagner les entrepreneur.e.s d’impact?

Je dirais mon écoute envers les entrepreneur.e.s et la prise de hauteur que j’arrive à prendre sur leur projet. J’essaie toujours de les amener à voir tous les aspects qui entourent leur projet, à considérer les angles morts auxquels ils n’avaient pas encore pensé et qui peuvent parfois donner un nouveau souffle à leur développement. Tous les outils, contacts et les ressources que nous sommes capables de mobiliser à l’Esplanade pour les soutenir et faire avancer leurs réflexions sont aussi de grandes forces!

Combien d’entrepreneur.e.s as-tu accompagné dans ta carrière?

Une soixantaine! À coup de 8 entrepreneur.e.s par cohorte, ça va vite!

C’est quoi le plus grand défi selon toi quand on accompagne des entrepreneur.e.s ?

L’un des plus grands défis avec les projets en démarrage, selon moi, c’est de réussir à les mettre sur la bonne voie pour leur assurer un bon lancement! Les entrepreneur.e.s arrivent souvent avec des idées qu’ils ont validées voire même déjà structurées, mais le programme chamboule beaucoup leur vision des choses, remet parfois tout en question. Il faut arriver à se positionner comme un cadre dans leur démarche, une facilitatrice de leur réflexion sans projeter sur eux notre propre vision de leur projet. Ça prend beaucoup d’écoute, de bons questionnements, et une équipe de facilitateur.trices et de coach.e.s adaptée.

Et le deuxième défi : faire en sorte d’entourer chaque équipe des bonnes personnes en termes d’expertise,d’affinités et de personnalité!

Tu as un faible pour une organisation que tu as accompagnée ? Si oui, pourquoi celle-ci?

Je les admire toutes, pour vrai!

Mais je dois dire que la dernière cohorte Collision+Récolte (en systèmes alimentaires) est venue avec son lot de projets fascinants. Parmi eux, j’ai eu un petit coup de cœur pour le projet Ma Belle Terre qui propose une plateforme de sociofinancement entièrement dédiée aux projets agricoles et alimentaires durables au Québec. Un projet qui allie les volets écologiques et humains et qui prône le retour/ la reconnexion à la Terre: tout ce que j’aime!

Qu’est ce qui te motive au réveil à travailler au sein de l’équipe de l’Esplanade?

D’abord, les équipes d’entrepreneur.e.s que j’ accompagne au quotidien. Être témoin de leur évolution, de leur cheminement, de leurs succès comme de leurs échecs. Et tout l’espoir qu’ils nous donnent pour le monde d’aujourd’hui et de demain!

Et bien sûr, la belle équipe de l’Esplanade dans laquelle on ne s’ennuie absolument jamais. L’ambiance de travail est toujours conviviale avec l’entraide et le soutien entre nous tous. Et le retour des lunchs sur notre rooftop!



[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]