Suivez-nous
Possibles: Retrouver l'équilibre - Esplanade Québec
8640
post-template-default,single,single-post,postid-8640,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,tribe-no-js,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive
Innovation sociale équilibre

Possibles: Retrouver l’équilibre

Possibles est une série de cinq événements tenus entre 2019 et 2021, destinée à rassembler des acteurs et actrices de changement de différents secteurs qui contribuent à la transformation de nos sociétés : technologie, philanthropie, sphère publique, affaires et arts sont à l’honneur. 

Possibles est présenté par la Fondation J. Armand Bombardier, Esplanade Québec et Bombardier, en collaboration avec la Fondation Espace pour la vie et la Fondation Mirella et Lino Saputo pour cette édition.

Le 28 septembre 2020, entre deux vagues pandémiques, une édition hors-série des Possibles a été organisée. Le thème : retrouver l’équilibre.

Le monde venait de connaître un revirement de situation et de nombreux bouleversements. La pandémie de la COVID-19 a magnifié des solidarités et exacerbé des situations insoutenables. Les mouvements de lutte contre le racisme ont braqué les regards sur la question criante des injustices et des inégalités à caractère racial. Tous les secteurs de l’économie ont été affectés, y compris la sphère de l’innovation sociale.

Durant cette conférence, la parole a été donnée à des acteurs de changement, afin qu’ils nous communiquent leur espoir de retrouver un équilibre dans nos sociétés, un équilibre juste et durable.

Les panélistes : Olivier Hernandez, directeur du Planétarium Rio Tinto Alcan – Espace pour la vie, Lee Rose, directeur général de CKX, Sara Mathieu C., cofondatrice de Thèsez-vous, et Louise Sicuro, PDG de Culture pour tous. La conversation a été animée par Carla Beauvais, chroniqueuse.

Les effets de la crise

Les quatre secteurs représentés par les panélistes (la science, l’innovation sociale, le milieu académique et la culture) ont été affectés par la crise. Toutefois, incrédulité et hésitations initiales ont vite fait place à une grande résilience et à un désir de s’adapter au mieux à la nouvelle réalité.

À la crise provoquée par la pandémie, se sont greffés des enjeux sociaux d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI), qui ont aussi provoqué de profondes remises en question du statut quo. On note ici une prise de conscience générale de l’urgence de créer un effet d’entraînement dans le but de mobiliser chaque secteur, mais aussi les partenaires et finalement toute la société envers ces enjeux.

Qu’est-ce que l’équilibre ?

Sur une citation reprise par Carla Beauvais, « le véritable équilibre est d’accepter le changement en tant que tel », les panélistes sont invités à partager leur propre représentation. Une analogie au canot est évoquée par Lee Rose, puisant dans son passé de directeur de camps d’été. 

Le canot est naturellement en situation d’équilibre sur l’eau. S’il tangue, il est important de résister à la tentation de sur-corriger, sans quoi on bascule de l’autre côté et on se retrouve à l’eau. Il faut donc suivre le balancier, prendre le temps de se recentrer sur soi, de retrouver un équilibre personnel, afin d’être capable de naviguer les bouleversements systémiques qui s’imposent.

De son côté, Sara Mathieu C. préfère plonger !

Le rôle de l’innovation sociale est probablement de créer des déséquilibres et des brèches. Il faut se mouiller de façon plus drastique si on veut que les choses évoluent.
Sara Mathieu C.

Restons positifs !

Les trucs de nos panélistes pour ne pas sombrer dans le cynisme ambiant :

Lee Rose

– Un moment de réflexion en équipe, une fois par semaine;
– Faire faillite de ses courriels et repartir à zéro;
– Adopter un rythme plus naturel (pas de cadran, ni de réunion avant 10 h);
– Déléguer;
– Prendre soin de son feu et du feu des autres.

Olivier Hernandez

– Regarder les étoiles le soir;
– Miser sur l’intelligence collective;
– Adhérer à des groupes d’intérêt qui nous passionnent;
– Contribuer à travers son travail à appeler les citoyens à passer à l’action.

Sara Mathieu C.

– Retour à l’animation directe de groupes d’étudiants, retrouver le contact terrain;
– Accepter ses limites personnelles;
– Adopter une approche de co-responsabilité et moins centrée sur l’entrepreneur héros/héroïne.

Carla Beauvais

– Abandonner la quête de l’équilibre dans la conciliation travail-famille;
– Laisser-aller, un jour à la fois.

 

Pour en savoir plus sur la conférence, consultez le livre blanc de l’évènement ou visionnez-la ici :



[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]