Suivez-nous
Le Club soins de vie: la clé pour vieillir chez soi
Le Club soins de vie: un programme d'adhésion en trois volets pour permettre aux aînés de vieillir chez eux en sécurité.
culb soins de vie, santé, aînés
12669
post-template-default,single,single-post,postid-12669,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive

Portrait d’impact: Club Soins de Vie, la clé pour vieillir chez soi

Par Alix Genévrier

En 2050, le nombre de personnes âgées de 85 ans et plus sera trois fois plus élevé qu’aujourd’hui. Tout naturellement, ce vieillissement démographique engendrera une augmentation des besoins en soins longue durée pour ces personnes. 
Comment appréhender ce tsunami d’argent quand on sait en plus que 91% des seniors souhaitent continuer de vivre dans leur maison le plus longtemps possible?

Club Soins de Vie a une solution: un programme d’adhésion en trois volets, et un recours à une technologie rendue quasi invisible, le tout pour permettre aux aînés de vieillir chez eux en sécurité, dans le confort de leurs souvenirs.

Pouvoir vieillir chez soi

Souvent, vieillesse et perte d’indépendance vont de pair, mais ce n’est pas toujours le cas: on réalise aujourd’hui que le nombre de personnes âgées dont l’état est fonctionnel est grandissant. Cela se traduit par des aînés capables de vivre leur quotidien seuls, dans une routine bien huilée. Ils peuvent malgré tout avoir besoin d’un soutien à domicile sporadique pour leur hygiène personnelle, soigner une plaie, ou prendre leurs prescriptions au bon moment.

«Les CHSLD et autres établissements sont souvent une option de choix, mais ce n'est pas toujours l’option la moins chère à terme, à mesure que la dépendance s’installe. La famille veut bien faire mais ne sait pas comment s’y prendre pour permettre à leurs parents de rester chez eux. Il y a beaucoup à faire pour rendre les soins à domicile plus accessibles»,
Jérémy Altman, chef de la direction chez Equinoxe Soins de Vie.

Pour les personnes âgées vivant au même endroit depuis parfois plusieurs décennies, et dont le logement, chargé émotionnellement, abrite bon nombre de souvenirs, laisser leur chez-soi peut s’avérer un vrai défi susceptible d’accélérer leur déclin cognitif et physique. 

Grâce à un programme d’adhésion en trois volets, Club Soins de Vie propose aux aînés qui le souhaitent de pouvoir vieillir chez eux et préserver leur autonomie le plus longtemps possible.

Confort, sécurité et engagement social: une triple promesse

Dans le confort de leurs divans, ils peuvent discuter avec un.e infirmier.e ou un.e médecin, 24/7, et recevoir un.e préposé.e pour les soutenir dans leurs activités quotidiennes.

Et, pour assurer leur sécurité, Club Soins de Vie intègre une technologie rendue invisible et non intrusive.

«Si chaque matin, entre 7h et 9h, Brigitte ouvre son réfrigérateur, on va installer des capteurs sur le réfrigérateur, et si à 11h il n’est pas ouvert, la technologie va détecter une anomalie et on va pouvoir prendre les devants et faire un suivi», explique Jérémy Altman.

Grâce à cette technologie, Club Soins de Vie est capable de prévenir certains risques, comme la chute lourde (premier facteur d’hospitalisation chez les aînés): Brigitte a fait 100 pas aujourd’hui, contre 1000 en général, et elle a dormi plus longtemps. Et si on prenait contact avec elle pour faire le point sur son état de santé, et possiblement lui procurer une marchette? 

Enfin, le troisième volet du programme d’adhésion du Club Soins de Vie implique l’humain: les personnes âgées peuvent se sentir isolées, bien que leur.s enfant.s/ proches appellent ou viennent leur rendre visite de temps à autre. Club Soins de Vie propose d’appeler les aînés, et, par le biais de conversations anodines, de prendre le poul de leur santé.

Marie, infirmière, appelle Brigitte deux fois par jour depuis trois mois. Elle a remarqué depuis quelques temps semaines que Brigitte confondait les jours de la semaine et les prénoms de ses petits-enfants quand elle parle d’eux. Ces « détails » ont une grande importance et vont permettre à Marie de faire un suivi plus approfondi avec Brigitte, en impliquant ses proches, si nécessaire.

L’accompagnement d’un projet intrapreneurial
Jérémy Altman

Club Soins de Vie est un projet intrapreneurial. Il est né et grandit actuellement au sein d’une entreprise: Equinoxe Soins de Vie. 

Jérémy Altman souligne le bel accueil d’Esplanade Québec pour accompagner ce projet atypique dans toute sa singularité: un double coaching par Nicolas Bellier et Patricia Dorne lors du programme Collision.

«J’ai été forcé à me dégager du temps pour des modules (comme l’Impact Gap Canvas) et prendre de la hauteur sur mon projet. J’ai mieux appréhendé les impacts et conséquences de prendre une voie plutôt qu’une autre», confie Jérémy.

«Le coaching individuel m’a poussé à me questionner: où en suis-je? Où vais-je? Que me manque-t-il pour y parvenir?»

Le projet est aujourd’hui lancé et l’abonnement aux services est offert aux clients d’Equinoxe Soins de Vie.

« « Notre objectif est que nos aînés puissent continuer à vivre chez eux le plus longtemps possible. Ça prend du confort, de la sécurité, et du lien social ! »,
affirme Jérémy Altman.