Suivez-nous
Portrait de coache: Marieke Tremblay | Actualités de l'Esplanade
Marieke Tremblay est coache à l'Esplanade. Sa grande expertise dans le secteur de la mobilité lui permet d'offrir un accompagnement de grande qualité. 
coach, esplanade, entrepreneur, entrepreneuriat, entrepreneur d'impact, projet d'impact, marieke tremblay, accompagnement
5447
post-template-default,single,single-post,postid-5447,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,tribe-no-js,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive

Portrait de coache: Marieke Tremblay

L’Esplanade a la chance de compter Marieke Tremblay parmi ses coach.e.s. Sa grande expertise dans le secteur de la mobilité ainsi que l’expérience qu’elle a amassée au fil de sa carrière lui permettent d’offrir un accompagnement de grande qualité. 
Pouvez-vous me résumer votre parcours ?

Oui bien sûr. Je dirais que je suis une gestionnaire d’expérience avec plusieurs cordes à mon arc. Au cours de ma carrière, donc des 25-30 dernières années, j’ai occupé des postes de gestion importants dans des organisations privées et publiques. Dans ces organisations, j’ai fait partie de comités de direction et j’ai occupé des fonctions stratégiques qui m’ont permis de développer mes compétences et m’ont donné beaucoup d’expérience.

J’ai participé activement à plusieurs transformations organisationnelles, et j’ai occupé, ces dernières années, des postes de directrice exécutive et de présidente directrice générale, notamment dans le secteur de la mobilité durable. C’est à ce titre que des gens de l’Esplanade m’ont contactée, pour que je puisse offrir de l’accompagnement spécialisé à des jeunes entrepreneurs qui œuvrent notamment dans le secteur de la mobilité durable.

Quelle a été la période la plus marquante dans tout ça ?

Quand je suis devenue PDG par intérim de l’Agence métropolitaine de transport (l’AMT, qui a été abolie et dont la disparition a engendré de nouvelles organisations dont exo), j’avais devant moi tout un défi !

À l’époque, le gouvernement du Québec avait déjà annoncé un changement de gouvernance dans les transports collectifs dans la région métropolitaine de Montréal et malgré l’incertitude liée à cette annonce, les équipes devaient poursuivre les opérations quotidiennes. À titre de chef d’orchestre, je devais m’assurer de livrer d’excellents résultats dans une organisation hautement performante tout en maintenant la mobilisation des employés.

Je devais m’assurer de livrer d’excellents résultats dans une organisation hautement performante.

Dans un contexte de transformation organisationnelle, où des centaines d’employés ne savaient pas exactement ce qui les attendait, s’ils restaient en poste, si leurs gestionnaires seraient les mêmes… Il est plutôt difficile de poursuivre nos activités régulières dans un contexte d’incertitude, et continuer à mobiliser les gens autour d’objectifs très précis, c’est très complexe. Ça a été un grand défi dans ma carrière, je l’ai vraiment bien réussi, j’en suis fière.

Vous avez raison de l’être ! Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir
coache à l’Esplanade ?

En fait, je ne connaissais pas vraiment l’Esplanade avant qu’on me contacte et que j’apprenne à la découvrir à travers les gens qui y travaillent. Ce qui m’a intéressée dans la proposition qu’ils m’ont faite, c’est de mettre mon expertise et mon expérience à profit auprès des autres.

Je pouvais certainement aider d’autres gens qui vivent des situations que j’ai déjà vécues.

J’ai réalisé beaucoup de choses dans ma carrière. À la base, j’ai oeuvré dans le domaine des affaires publiques et des communications, mais les choses ont faites que ma vie professionnelle a tourné beaucoup autour de la gestion de changement et les transformations organisationnelles. J’ai siégé sur de nombreux comités de direction de grandes entreprises, j’ai dirigé en intérim des organismes publics qui m’ont permis de comprendre et de collaborer tant à la gestion d’enjeux en ressources humaines qu’en développement des affaires, ou en positionnement de marché.

Toute cette expérience m’a assuré que je pouvais certainement aider d’autres gens qui vivent des situations professionnelles que j’ai déjà vécues. Je peux les accompagner, leur faire prendre un certain recul par rapport aux difficultés qu’ils rencontrent, et ce, sans leur donner nécessairement des solutions, mais en les faisant cheminer, en les aidant à voir plus clair, à voir plus l’entièreté de la forêt plutôt que l’arbre. Et tout ça, je trouve ça extrêmement motivant.

Et qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre tâche de coache ?

J’adore voir progresser les entrepreneurs que j’accompagne. Je sens nettement qu’il y a des avancements qui se font par rapport aux premiers objectifs qu’on s’est donnés ensemble. Parce qu’évidemment, on se donne des objectifs, on travaille des aspects très précis, d’un commun accord.

Constater les progrès, ça me motive énormément.

Constater les progrès, qu’ils ont des succès – et même les plus petits succès sont très importants dans une jeune entreprise – , ça me motive énormément. Et j’ajouterais aussi que je suis très appréciative de la relation de confiance qu’on développe ensemble. Je pense que c’est très agréable de se sentir appréciée ! Moi ça me plaît et ça m’apporte beaucoup. Souvent, les entrepreneurs que j’accompagne vont me dire simplement merci, c’est tellement apprécié ce que vous faites pour moi. Mais en fait, ils font beaucoup pour moi aussi !

C’est un échange, en fait.

Absolument, c’est un échange, c’est très valorisant.

C’est un beau thème, parce que c’est lié à l’environnement mais aussi au milieu de vie, donc au bonheur.
Quels sont les enjeux sociaux et environnementaux qui vous touchent le plus et pourquoi ?

Je dirais la mobilité durable, certainement. C’est vraiment un sujet qui me passionne. Je crois fermement qu’on a besoin d’améliorer la mobilité dans la grande région métropolitaine, mais aussi partout au Québec. C’est un beau thème, parce que c’est lié à l’environnement mais aussi au milieu de vie, donc au bonheur.

Lorsqu’on peut se déplacer de façon sécuritaire et efficace, confortablement grâce à des infrastructures et des innovations qui le permettent et qui rendent la mobilité agréable, on est plus en santé, on est plus heureux et on est plus souvent dehors. La mobilité, la santé des communautés, l’environnement, ce sont vraiment des thèmes qui me touchent.

Le mot de la fin ?

Je dirais que la relation entre un coach et un coaché est vraiment basée sur la confiance et l’engagement. Avoir un coach, c’est important pour un entrepreneur parce que ça lui permet d’avoir un regard plus large sur les évènements, sur les défis, sur ses forces, et pour développer les compétences qu’il souhaite approfondir.

J’aime beaucoup l’approche de l’Esplanade. Je pense que vous avez développé un très bel équilibre entre le coaching personnalisé, individuel, et les séances de formation où on est un peu plus nombreux, où on allie la théorie à la pratique. J’aime ce mélange, je trouve que c’est un bel équilibre. L’Esplanade a vraiment une belle communauté, où œuvrent des gens extrêmement compétents, et j’aime beaucoup votre mission, les choix que vous faites, en termes d’entreprises à accompagner. J’aime beaucoup travailler avec l’Esplanade.