Suivez-nous
7 entreprises d’impact pour la santé du Québec - Esplanade Québec
entrepreneur d'impact, entrepreneur impact, entrepreneur social, innovation sociale, innovation, esplanade, programme esplanade
12569
post-template-default,single,single-post,postid-12569,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive

7 entreprises d’impact pour la santé du Québec

Aujourd’hui, Esplanade Québec accueille 7 entreprises d’impact dans son programme Accélération ! Cette 11e cohorte du programme est formée d’entrepreneur.e.s visant à améliorer la santé des populations du Québec.

Sélectionnées pour leur potentiel d’impact positif, leur degré d’innovation et la solidité de leur modèle, les équipes entrepreneuriales vont débuter le programme Accélération, qui commence avec un bootcamp pour challenger ses idées, puis qui se poursuit avec des ateliers structurants et du coaching personnalisé, prodigué par nos coach.e.s. Cet accompagnement de haut niveau permettra aux entrepreneur.e.s de : 

raffiner leur modèle d’affaires

développer leur stratégie de commercialisation

optimiser leur stratégie de financement

mieux s’outiller pour gérer leur équipe

maximiser leur impact positif !

Les 7 entreprises de cette cohorte Accélération bénéficieront également d’un accès à nos partenaires associés à notre pôle d’innovation en santé : le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et le Groupe Santé Sedna.

Merci au ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie pour son soutien à cette cohorte !

Azimut Médical

Un projet représenté par Pierre Li et Maxime Bolduc.

Le problème auquel s’attaque l’équipe :

Les fractures de la hanche sont fréquentes chez les personnes âgées et ont un impact très négatif sur leur qualité de vie.

La solution d’impact :

Un vêtement de protection gonflable intelligent qui prévient les blessures pelviennes.

Quelques mots sur le projet

En 2019, la grand-mère de Maxime Bolduc a fait une chute et s’est fracturé la hanche. Cet événement l’a inspiré à fonder Azimut Médical, dans le but d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées grâce à la technologie. 

Mené par une équipe d’ingénieurs et de scientifiques, le projet d’Azimut Médical consiste en un vêtement de protection gonflable, Air-Sequr, qui diminuera fortement les risques de blessures en cas de chute. Porté sous les vêtements, il se gonfle automatiquement lorsque la personne qui le porte tombe, ce qui protège ses hanches. Ainsi, la personne peut continuer de vivre normalement sans garder de séquelles graves de sa chute, ce qui est le cas lorsque survient une fracture. En effet, c’est souvent à partir d’un tel événement que l’état d’une personne âgée se met à décliner rapidement.

Ce projet a tout le potentiel d’avoir un fort impact positif sur le Québec, étant donné le vieillissement de la population.

CoeurWay

Un projet représenté par Marie Lavoie et Antoine Lavoie.

Le problème auquel s’attaque l’équipe :

Les professionnel.le.s de la santé perdent un temps considérable à compléter les dossiers des patient.e.s. Ces tâches à faible valeur ajoutée ont un impact direct sur leur motivation.

La solution d’impact :

Une solution qui automatise la prise de notes pour les professionnel.le.s de la santé en utilisant l’intelligence artificielle.

Quelques mots sur le projet

On estime que plus de 40 à 50% du temps de travail des professionnel.le.s de la santé est consacré à des tâches administratives, comme la prise de notes obligatoires et la saisie des formulaires pour les dossiers de leurs patient.e.s. Dans un contexte où le manque de professionnel.le.s de santé se fait ressentir à l’échelle mondiale et où ces derniers sont souvent submergé.e.s, cette situation est aberrante. C’est précisément ce problème que CoeurWay vise à résoudre, en permettant aux professionnel.le.s de la santé de recentrer leur attention sur la raison d’être de leur travail : prendre soin des individus.

Lancée en 2022, l’entreprise CoeurWay s’apprête actuellement à déployer sa version bêta le 18 septembre, après avoir effectué des tests avec plus de 300 consultations de patient.e.s. Leur solution pourrait avoir un impact positif notable, car elle aspire à établir un équilibre sain pour les professionnel.le.s de la santé, entre l’aide aux patient.e.s et leur vie personnelle.

Displaid

Un projet représenté par Jonathan Boudreau, Frédérick Drouin et Mathieu Rivet.

Le problème auquel s’attaque l’équipe :

Les personnes souffrant de maladies chroniques, notamment d’insuffisance rénale, peuvent avoir une qualité de vie réduite.

La solution d’impact :

Une ceinture abdominale qui, portée quelques minutes par jour, crée des images équivalant à celles d’une IRM, ce qui facilite le suivi médical directement de la maison et réduit les risques d’hospitalisation.

Quelques mots sur le projet

C’est en 2021 qu’a été fondée l’entreprise Displaid, par des étudiants en ingénierie électrique et biomédicale de l’ÉTS et de Polytechnique. Leur idée, nourrie par leur expertise technologique et par leur recherche constante d’innovation, vise à aider les professionnel.le.s de la santé à offrir de meilleurs soins et un meilleur suivi auprès de leurs patient.e.s.

La ceinture abdominale qu’ils ont imaginée permettra aux patient.e.s de procéder à la récolte d’images de leurs organes et de faire des ajustements mineurs à leur médication sans avoir à quitter leur domicile. Un énorme coup de pouce pour leur qualité de vie et pour une prise en charge autonome et efficace de leur santé !

Kinesix VR Therapeutics

Un projet représenté par Nicolas Jimenez, Jose Massa et Cesar Geairon.

Le problème auquel s’attaque l’équipe :

Une grande partie des victimes d’accidents vasculaires cérébraux ont besoin d’une rééducation, mais celle-ci est souvent compliquée par le manque d’accès à des ressources et à des équipements appropriés.

La solution d’impact :

Une plateforme de réalité virtuelle en 3D proposant une rééducation fonctionnelle des mains et des membres supérieurs pour les personnes atteintes de troubles neurologiques ou ayant subi un accident vasculaire cérébral.

Quelques mots sur le projet

Développée par des thérapeutes, la solution de Kinesix VR Therapeutics vise à permettre une plus grande accessibilité aux programmes de rééducation. En effet, actuellement, il peut être difficile pour une personne atteinte d’un trouble neurologique ou victime d’un AVC de suivre une rééducation efficace : les disponibilités parfois réduites du personnel soignant et l’éloignement d’un centre de rééducation font partie des problèmes qui empêchent un suivi régulier.

Grâce aux programmes de rééducation par la réalité virtuelle, pouvant être utilisés à domicile, les patient.e.s pourront s’entraîner plus souvent et sans dépendre du personnel ou de leurs installations, ce qui leur permettra une meilleure guérison dans de meilleurs délais !

PhonIA

Un projet représenté par Cimon Chapdelaine, Christine Turgeon, Félix Jobin et Jihene Rezgui.

Le problème auquel s’attaque l’équipe :

Les personnes présentant un trouble d’apprentissage comme la dyslexie sont à risque d’impacts tout au long de leur vie pouvant aller de l’augmentation des risques sur le plan de la santé mentale jusqu’à l’exclusion sociale.

Leur solution d’impact :

Une plateforme numérique automatisée de dépistage et de suivi des difficultés d’apprentissage recourant à l’intelligence artificielle et à la reconnaissance vocale.

Quelques mots sur le projet

Menée par une équipe formée d’un orthophoniste, d’un étudiant-chercheur en intelligence artificielle, d’une professeure-chercheuse en réadaptation et d’une ingénieure professeure-chercheuse en intelligence artificielle, PhonIA se donne pour mission de faciliter l’apprentissage des élèves afin de maximiser leurs chances de réussite et leur bien-être. Ce faisant, l’entreprise s’attaque à 4 des 17 objectifs de développement durable de l’ONU. 

Le système qu’ils ont imaginé permettra de réduire le temps d’analyse des performances de l’enfant à 5 minutes à peine, un processus que les méthodes habituelles peuvent mettre plusieurs heures à effectuer. Ce gain de temps considérable permettra aux enseignant.e.s, orthopédagogues, psychologues et orthophonistes d’optimiser leur pratique et d’offrir un meilleur soutien aux enfants !

SAB Medical

Un projet représenté par Salam Bouhabel.

Le problème auquel s’attaque le projet :

Chaque année, plus de 200 000 chutes sont recensées dans les établissements de santé au Québec et près de 2 milliards perdus en frais d’hospitalisation. SAB protège nos aîné.e.s en prédisant et en réduisant leur risque de chute.

Leur solution d’impact :

Un outil de visualisation destiné à divers milieux de santé qui permet de prévenir et réduire les chutes afin d’améliorer la qualité de vie de leurs résident.e.s.

Quelques mots sur le projet

L’outil que développe SAB Medical utilise l’intelligence artificielle pour repérer les facteurs de risque annonçant une chute chez les personnes âgées, afin de les prévenir et les limiter. L’équipe à l’origine du projet compte une étudiante en génie, diplômée en sciences biomédicales et ayant connu cette problématique dans sa vie personnelle et professionnelle, et d’un scientifique de données. 

L’ambition de l’entreprise : démocratiser l’accès à un programme individualisé en prévention des chutes, tout en prévenant d’autres problèmes de santé éventuels, et redonner aux personnes âgées le contrôle de leur santé !

Zilia

Un projet représenté par Patrick Sauvageau, Sébastien Bouchard et Dario Zujo.

Le problème auquel s’attaque l’équipe :

La prévalence des trois principales causes de cécité évitable, le glaucome, la rétinopathie diabétique et la dégénérescence maculaire liée à l’âge, devrait augmenter considérablement d’ici 2030.

La solution d’impact :

Une plateforme technologique révolutionnaire combinant imagerie, spectrométrie et intelligence artificielle et permettant la mesure de biomarqueurs précoces dans l’œil humain.

Quelques mots sur le projet

Malgré des améliorations technologiques récentes, la majorité des diagnostics sont posés tardivement, car les outils cliniques existants permettent l’évaluation des dommages déjà causés à l’œil. C’est dans le but de redéfinir la détection et la prise en charge de ces conditions que Zilia a développé la première caméra rétinienne au monde à permettre la mesure de la saturation en oxygène dans l’oeil, un biomarqueur crucial dans les maladies oculaires telles le glaucome, la rétinopathie diabétique et la dégénérescence maculaire.

C’est ainsi, en générant des données cliniques de pointe, que Zilia vise à révolutionner la prévention, le diagnostic et la gestion de ces maladies. En outre, comme l’œil est une fenêtre ouverte sur la santé, la plateforme technologique de Zilia peut être adaptée pour permettre la mesure d’un vaste éventail de biomarqueurs présents dans l’œil, ouvrant la voie à une multitude de nouvelles applications notamment en neurologie, en cardiologie et dans le développement de nouveaux médicaments.

Vous souhaitez découvrir davantage
d’entrepreneur.e.s accompagné.e.s par l’Esplanade ?