Suivez-nous
Portrait d'impact: Gomove révolutionne le transport de livraisons
olie, développement sexuel, enfants sexualité
13834
post-template-default,single,single-post,postid-13834,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive

Portrait d’impact – Gomove révolutionne le transport: moins de camions pour plus d’efficacité

L’impact environnemental des camions de livraison est considérable : ils sont responsables de 25% des émissions de CO2 et contribuent significativement à la pollution de l’air par les oxydes d’azote et les particules fines. Or, la plupart de ces camions voyagent avec des chargements réduits, augmentant de ce fait le nombre de camions de livraison sur les routes.

Dans ce contexte, Gomove se présente comme une réponse innovante et efficace pour répondre à cet enjeu de taille. Logiciel conçu pour optimiser l’espace disponible à l’intérieur des camions de livraison, il permet ainsi de maximiser leur capacité de chargement et de réduire le nombre de trajets nécessaires pour la livraison de meubles, d’électroménagers ou d’équipements sportifs.

Une véritable révolution écologique et économique dans le domaine du transport de marchandises volumineuses.

La génèse du projet

Les deux partenaires de Gomove, Houssam-Eddine Cherhabil et Sébastien Godbout, se sont connus alors qu’ils étaient ingénieurs chez SNC Lavalin et géraient des projets dans des aéroports à travers le monde. Aujourd’hui, loin des avions, ils sont quand même restés dans le domaine du transport en lançant en 2019 une application de livraison de meubles et d’électroménagers pour les particuliers et les entreprises.

Faisant face à une croissance exponentielle, l’équipe développe une solution technologique pour les aider à gérer leurs propres opérations.

« Nous recherchions une solution performante, spécialement conçue pour répondre à nos défis uniques, car le marché ne proposait rien de satisfaisant pour notre secteur spécifique. Des solutions existaient pour la livraison de repas ou de petits paquets, mais livrer un canapé, c'est une autre histoire – cela implique d'entrer dans l'intimité d'un foyer. »
Houssam-Eddine Cherhabil, Cofondateur de Gomove

Comme plusieurs startups, le modèle d’affaires de Gomove a changé plusieurs fois en cours de route. Constatant que cet outil serait très utile aux entreprises pour gérer leurs livraisons, ils décident de bifurquer vers un modèle SaaS (Software as a Service ou logiciel en tant que service en français) qu’ils commencent à vendre à l’hiver 2023.

L’ampleur du problème

Il est aberrant de penser que, pour la commande d’un sofa, une entreprise va déplacer un camion pratiquement vide ainsi qu’une équipe de deux personnes alors qu’il serait possible d’en transporter une dizaine à la fois. Ce n’est pas tout, certes, il y a les camions vides, mais il y a aussi la réalité des entreprises, qui eux n’ont pas de main d’œuvre et font face à des demandes toujours plus pressantes des consommateurs.

Comment ça fonctionne ?

L’expérience débute avec l’achat d’un objet encombrant. À partir de ce moment, Gomove intervient pour orchestrer et affiner le parcours de livraison. Dès la finalisation de l’achat, la plateforme Gomove entre en jeu en fixant automatiquement un rendez-vous de livraison avec le client.

Le logiciel permet d’optimiser les livraisons pour réduire le nombre de véhicules sur les routes

Le système conçoit ensuite le plan de route le plus efficace, en regroupant diverses commandes pour optimiser l’espace de chargement des véhicules, garantissant ainsi que chaque produit soit attribué correctement en termes de timing, de chauffeur et de véhicule.

Mais le rôle de Gomove ne s’arrête pas là : la communication est aussi au cœur de ses fonctionnalités. La plateforme offre une transparence totale sur le statut des livraisons et gère les interactions post-livraison. Avec sa capacité à centraliser l’ensemble des processus logistiques en un seul point, Gomove se positionne comme l’outil incontournable pour les entreprises en quête d’une solution à la fois robuste et intuitive.

L’expérience d’accompagnement avec Esplanade Québec

En 2023, Gomove a participé à la Super cohorte en innovation climatique d’Esplanade Québec et Cycle Momentum.

Ingénieurs de formation, le duo avaient tendance à mettre leur focus sur leur solution technologique. Ce programme d’accompagnement leur a permis de mettre de l’avant l’aspect environnemental, ce qui a été extrêmement positif pour eux.

L’équipe de Gomove, Houssam-Eddine Cherhabil et Sébastien Godbout, lors d’un atelier chez Esplanade Québec

Avec l’aide de l’Esplanade, ils sont allés chercher une certification ISO 14064 pour leur solution innovante ce qui assure à leurs clients que de réelles réductions de CO2 seront faites sur le terrain.

Au-delà de l’aspect climatique, Houssam-Eddine explique que c’est lors de grandes discussions avec leur coach et les facilitateurs des ateliers, qu’ils ont pu démystifier la personne qui a réellement un rapport de force dans les opérations et ainsi ajuster leur pitch de vente. Ce travail en profondeur leur a permis de comprendre davantage leurs clients.

Les ambitions pour l’avenir

L’objectif sur lequel l’équipe travaille cette année est de passer à un niveau supérieur en permettant aux transporteurs d’un même écosystème de partager leurs ressources. Dans cette optique, Gomove s’associe à la COOP Carbone et à Synergie Estrie pour lancer un projet pilote imminent.

La vision de Gomove est de créer une infrastructure centralisée, tel un vaste chapiteau virtuel qui se déploie au-dessus des villes et des nations. L’idée est de connecter les acteurs pour identifier les ressources sous-exploitées et les valoriser pleinement, en parfaite harmonie avec l’écosystème local.

À horizon plus lointain, l’ambition se dessine autour d’une plateforme entièrement autogérée, où l’intervention humaine serait réduite à néant. Le fondateur de Gomove, Houssam-Eddine Cherhabil, nous confie que cet objectif n’est pas seulement un rêve lointain, mais une réalité à portée de main.