Suivez-nous
4 startups québécoises pour améliorer notre santé sexuelle - Esplanade Québec
mobilité durable, innovation mobilité durable, startup mobilité durable, impact environnemental, entrepreneuriat d'impact
11688
post-template-default,single,single-post,postid-11688,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-7.7.2,vc_responsive

#3 – 4 startups québécoises pour améliorer notre santé sexuelle

Illustration de couverture : Rosalie Lemire

 

Par Kim Fontaine

Diriez-vous que la santé sexuelle est taboue au Québec? Certainement de plus en plus démocratisée, certes, mais en parler sans malaise n’est pas toujours évident.

 

Dans le domaine de l’intime, Internet devient alors une source d’information inépuisable (pour le meilleur et pour le pire). Pourtant, avec un taux d’activité sexuelle qui varie entre 82% et 92% chez les 25-44 ans*, les enjeux reliés à notre sexualité sont pratiquement une affaire de tous.tes. Heureusement, quatre startups du Québec ont décidé de mettre la main à la pâte avec des solutions innovantes pour favoriser notre santé sexuelle et faire de notre lit (ou autre) un endroit sécuritaire et rempli de plaisir!

1. Prélib : un centre d’autoprélèvement pour un dépistage des ITSS sans gêne

Prélib

Fondée en 2018, Prélib jumelle une plateforme médicale en ligne et un centre d’auto-prélèvement pour le dépistage des ITSS. Grâce à leur solution innovante, il n’a jamais été aussi facile de se faire dépister. 

Le Dr. Maxim R. Éthier et la Dr. Khadija Benomar, cofondateurs de Prélib, ont voulu travailler à éliminer les freins qui empêchent de passer à l’action pour se faire dépister. En alliant technologie et contact humain, ils ont créé Prélib, une plateforme numérique simple d’utilisation qui facilite tout le processus. 

Première étape : prendre rendez-vous et répondre à un questionnaire sur ses habitudes sexuelles. Le tout se fait en ligne dans le confort de son foyer. Fini le moment gênant où un.e infirmier.ère nous pose des questions intimes sur notre vie sexuelle. Par la suite, direction le centre d’auto-prélevement où la personne procède elle-même à son prélèvement (mis à part la prise de sang). Aidée d’un ipad accroché au mur, elle est informée en temps réel de toutes les étapes à suivre. 

Une fois les analyses effectuées, un.e médecin transmet par téléphone les résultats. Cette étape permet de poser ses questions au besoin : « Prélib fonctionne ainsi avec un maximum d’efficacité technologique mais ne néglige pas le contact humain et rassurant avec un médecin », explique la Dr. Benomar. Tous les résultats se retrouvent ensuite dans son dossier personnel qui est accessible en ligne. 

Première plateforme du genre au Canada, Prélib s’est déployée à vitesse grand V. Son succès démontre que sa solution innovante répond à un besoin. Après avoir ouvert deux centres d’autoprélèvement à Montréal, un à Québec et à Sherbrooke, Prélib n’a pas terminé sa croissance et d’autres villes québécoises sont dans sa mire.

Site Web de Prélib

Prélib a été accompagné par les équipes d’Esplanade Québec au sein du programme Accélération en 2019.

2. Club Sexu : Un média pour parler de sexualité de façon positive, ludique et inclusive

Média sans but lucratif, le Club Sexu partage de manière innovante des informations fiables et pertinentes sur la sexualité. Avec son approche basée sur le plaisir et l’exploration, les jeunes adultes peuvent maintenant se référer à une mine de savoirs « pas plate ».

En effet, les jeunes adultes grandissent aujourd’hui sans avoir accès à une éducation à la sexualité de qualité. Dans la plupart des médias et des écoles, la sexualité est surtout dépeinte en termes de risques et de problèmes, alors que les informations à la fois justes, fiables, adaptées, vulgarisées et accessibles se font rares. Les fondatrices du Club Sexu, Geneviève Bergeron et Maude Huysmans, voulaient changer la façon d’aborder la sexualité. Elles ont fondé une équipe de spécialistes aux expertises multidisciplinaires: des professionnel.le.s en communications et des professionnel.le.s de la santé sexuelle et de l’éducation à la sexualité pour offrir du contenu à la fois pertinent et divertissant.

Pour remédier à la situation, elles ont décidé de parler positivement (et avec humour) de sexe. En utilisant une approche ludique et à travers des récits, des jeux et des événements, le Club Sexu a développé une façon bien à lui de capter l’attention tout en passant des messages de sensibilisation et de vulgarisation sans vraiment qu’on s’en rende compte. 

Inclusif, le Club Sexu met en scène des modèles sexuels qui ressemblent au commun des mortels. Exit les vedettes de la pornographie populaire, on peut (enfin!) se reconnaître dans les contenus partagés. Peu importe son genre, son orientation sexuelle, la forme de son corps ou son origine ethnoculturelle, tout le monde est bienvenu.

Avec plus de 40 000 abonnées sur Instagram et 1000 confessions sur leur site Internet, nul doute que les jeunes (et moins jeunes) ne sont plus laissés à eux-mêmes. Avec le Club Sexu, on s’éloigne du malaise et des tabous qui entourent la sexualité et on poursuit notre éducation sexuelle au-delà de l’école secondaire.

Site Web de Club Sexu

Le Club Sexu a été accompagné par Esplanade Québec au sein du programme Collision en 2019.

3. Sexualis : des consultations sexologiques en ligne pour diminuer les délais d’attente en région

Sexualis souhaite faciliter l’accès aux services sexologiques avec un.e sexologue afin de favoriser le mieux-être sexuel de la population peu importe la région du Québec où ils demeurent. 

Au cours de sa pratique aux quatre coins de la province, Eugénie Larrivée, sexologue M.A. et psychothérapeute, a constaté elle-même les longs délais d’attente pour bénéficier de l’expertise sexologique.

Devant cette problématique, elle réfléchit à une façon de « réinventer » son métier : « Et si on repensait la sexothérapie traditionnelle en offrant des consultations entièrement en ligne et des outils d’apprentissage autonome accessibles partout à travers le Québec? » peut-on lire sur le site web de l’organisation. 

Avec Mahault Albarracin, M.A. Recherche-Intervention, elles lancent Sexualis une plateforme en ligne regroupant des sexologues prêt.e.s à offrir un service de qualité aux québécois.e.s, et ce, tout en restant dans la confort de leur domicile.

En plus du service de consultation, Sexualis offre des programmes d’introspection à faire à son rythme pour aider tout individu qui souhaite mieux comprendre sa difficulté sexuelle et à se mettre en action vers une vie sexuelle plus épanouie. 

L’équipe de sexologues, en partenariat avec des organismes et des chercheur.e.s en sexologie, a aussi récemment lancé Sexualis Éducation; un tout nouveau volet de formations professionnelles virtuelles dédié aux professionnel.les de la santé psychologique qui aimerait bonifier leurs interventions cliniques et acquérir de nouvelles connaissance

Lancée en avril 2020, Sexualis a dû tripler son équipe de sexologues un an après son lancement et a maintenant accompagné plus de 2000 personnes à travers le Québec et la francophonie.

Site Web de Sexualis

Sexualis a été accompagnée par les équipes d’Esplanade Québec au sein des programmes Collision en 2019, Ébullition en 2020 et Accélération en 2021.

4. SEX-ED + : Du matériel pédagogique pour présenter la diversité des anatomies génitales

Devant un manque de formation entourant les différences génitales, SEX-ED + aide les professionnel.le.s de la santé et de l’éducation sexuelle avec des outils pédagogiques, moulés sur humains, qui représentent l’étendu du spectre des génitalités. 

Difficile d’accompagner adéquatement des gens lorsque l’on méconnaît leur réalité. Devant ce constat, Magaly Pirotte, chercheuse indépendante sur l’éducation à la sexualité, la santé sexuelle et reproductive ainsi que travailleuse et militante dans la défense des droits sexuels et reproductifs, a créé SEX-ED +. Son but : rendre accessible les connaissances entourant les anatomies génitales. 

Faits à la main à Montréal et avec une exactitude anatomique, SEX-ED + est le premier organisme au monde à créer des outils pédagogiques en silicone de haute qualité représentant différents appareils génitaux mâles, femelles, intersexuées, trans, avec chirurgies volontaires ou involontaires. Les modèles peuvent compter sur une technique de moulage respectueuse de l’intimité de chacun.e que SEX-ED + a développée.

Soucieux d’être inclusif, SEX-ED + offre une échelle de prix différenciée. Basée sur les budgets disponibles selon les différents secteurs d’activité, les organismes à but non lucratif, les professionnel.le.s de la santé et les institutions ne payent pas le même prix. D’ailleurs, l’organisme ne vend les reproductions que pour des fins éducatives ou médicales. 

L’objectif à terme est de créer la première banque web d’organes génitaux, disponible pour impression en 3D. En exposant les organes génitaux et leur diversité, SEX-ED + déconstruit les tabous et contribue à une éducation sexuelle positive, inclusive et émancipatrice. Par ailleurs, SEX-ED+ vient de rendre disponible le premier kit d’outil pour accompagner les femmes qui envisagent une reconstruction du clitoris post mutilation génitale.

À noter que la présence que la présence en ligne est très difficile pour les projets liés à l’éducation à la sexualité, comme en témoigne Magaly Pirotte, la fondatrice: 

« À 2 jours de notre lancement d’un nouvel outil unique à l’occasion de la journée du 6 février (Journée tolérance zéro pour les mutilations génitales), LinkedIn a supprimé la page de SEX-ED +, suivi par plus de 10 000 personnes. » 

Site Web de SEX-ED +

SEX-ED + a été accompagné par les équipes d’Esplanade Québec dans le programme Collision, en 2020.

La santé sexuelle est réellement une affaire de tous.tes ! Que vous soyez curieux.se de ces organisations ou porteur.se de projet d’impact, suivez-les ou encore contactez-nous pour que toutes les initiatives en santé sexuelle puissent rayonner. Les 2 prochaines cohortes d’accompagnement de projets en santé ouvriront en juin 2023 (programme Accélération) et à l’automne 2023 (programme Collision). Voyez nos futurs appels à projets.