Suivez-nous
8 nouvelles équipes embarquent dans le programme Collision | Esplanade
3696
post-template-default,single,single-post,postid-3696,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,tribe-no-js,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive

8 nouvelles équipes embarquent dans le programme Collision

Après un appel à candidatures cet hiver auprès de tous les entrepreneurs en démarrage de projets à fort impact social ou environnemental, notre jury a sélectionné les 8 équipes qui constituent la nouvelle cohorte Collision, qui vient de démarrer, en ces premiers jours du printemps 2021!
Focus rapide sur ces 8 équipes à fort potentiel d’impact sur notre environnement et nos communautés!

Cyclo Nord-Sud

Cyclo Nord-Sud a pour mission de récupérer et revaloriser des vélos inutilisés au profit de communautés vulnérables avec l’objectif de rendre accessible ce moyen de transport pour tous.

Fondé par Claire Morissette, Cyclo Nord-Sud voit le jour en 1999. L’organisme a alors pour objectif de recueillir des vélos et des pièces inutilisés pour les expédier aux populations du Sud, où ils sont ensuite réutilisés comme moyen de transport afin de lutter contre la pauvreté. Depuis la première collecte de vélo en 1999 et l’envoi du premier conteneur outre-mer en 2000, le mouvement lancé n’a cessé de grandir.

Dans les dernières années, Cyclo Nord-Sud a aussi misé sur des projets locaux comme son projet Vélorution. En 2020, grâce à ce projet, l’organisme a pu offrir près de 100 vélos pour enfants à des familles moins fortunées dans CDN-NDG (projet Petites Roues) et offrir des réparations de vélos gratuite dans des secteurs de Montréal où l’accès au vélo et des ateliers de réparation est plus difficile. Dans la région de Québec, c’est près de 400 vélos qui ont été distribués par l’organisme.

À long terme, Cyclo Nord-Sud a pour objectif d’être le vecteur de changement au Québec dans l’accès au vélo pour tous et la lutte contre les inégalités.

L’équipe:

 

Site web

Food’elles

Le projet Food’elles est né d’une volonté de promouvoir la diversité culturelle à travers la cuisine tout en soutenant les femmes immigrées, réfugiées et Premières nations. Ces femmes sont confrontées à plusieurs difficultés lorsqu’elles souhaitent accéder au marché du travail. L’objectif est d’une part, d’apporter un emploi valorisant et adapté à ces femmes, et d’autre part, de leur donner davantage de visibilité au sein de la société. Alors qu’elles cuisinent souvent dans l’intimité de leur foyer, nous les aidons à trouver leur place dans la société québécoise en valorisant ce talent pour le mariage des saveurs. 

Le principe est simple: chaque semaine, les clients peuvent commander sur le site internet les plats de leur choix parmi le menu hebdomadaire puis ils se font livrer ou récupèrent leur commande en cueillette le mercredi suivant.

Leur offre s’adresse en particulier aux familles montréalaises pour le plus grand bonheur des parents débordés. L’équipe propose également des offres adaptées à la clientèle corporative. Par la suite, elle souhaite étendre son offre à d’autres villes telles que la ville de Québec qui manque d’offres au niveau des cuisines du monde.

L’équipe:

Site web

Dispensaire diététique de Montréal

Le Dispensaire diététique de Montréal est un organisme communautaire qui a pour mission d’ intervenir par la nutrition sociale auprès de femmes enceintes en situation de vulnérabilité pour favoriser la santé optimale du nourrisson, et ce, une femme enceinte, un nourrisson, une famille à la fois.

C’est en 1879, que madame Emily F. De Witt initia les premières actions du Dispensaire en aidant les personnes dans le besoin par la distribution, de porte en porte, de nourriture, dont : des œufs, du lait, du bouillon de viande, des fruits et même de la gelée de vin!   Rappelons que le Dispensaire figure parmi les premiers organismes communautaires à voir le jour à Montréal et à mettre en place, ce que l’on a appelé plus tard, des popotes roulantes.  Depuis lors, un chemin toujours animé par la volonté de venir en aide aux familles en difficulté, d’innover, d’adapter nos interventions en faveur du développement optimal des enfants et de contribuer à la lutte à la pauvreté, et ce, en favorisant la naissance de bébés en santé!

 Dans les années 50 et sous la gouverne de madame Agnes C. Higgins, diététiste de formation, le Dispensaire développe une méthode d’intervention nutritionnelle (distribution d’œufs, de lait, d’oranges et de suppléments minéraux) et sociale (développement des compétences familiales et accès à des ressources communautaires).  Devenue la méthode nutritionnelle Higgins©, cette approche de counseling alliant correctifs nutritionnels, stratégies de motivation et soutien global reposant sur la relation de confiance entre la mère et la diététiste, permet de diminuer de moitié le risque de naissance de bébés de faible poids chez les femmes enceintes dans le besoin et fait partie intégrante de l’approche en nutrition sociale, telle que pratiquée aujourd’hui au Dispensaire.

L’équipe:

Jackie Demers

Site web

Gutstok

GUTSTOK simplifie la gestion des projets d’économie circulaire par la valorisation des ressources excédentaires des entreprises en offrant des solutions logistiques clé en main.

La problématique à laquelle Gutstok s’attaque est celle de la gestion déficiente des ressources excédentaires par les entreprises.  La majorité des compagnies manufacturières accumulent des ressources excédentaires, matériaux inutilisés ou produits invendus qui représentent un coût et une gestion complexe.

Le projet est né de la volonté d’accompagner les entreprises industrielles qui n’ont pas le temps ou l’expertise pour trouver des solutions à leur gestion des ressources excédentaires, car cela n’est pas leur activité principale. La vision à long terme de GUTSTOK est de devenir un leader dans la réutilisation des ressources excédentaires des entreprises en créant des écosystèmes circulaires SANS ÉMISSION propulsés par l’énergie propre du Québec.

L’équipe:

Site web

Institut International de Parodontie

Leur mission ? Soutenir les professionnels de la santé dentaire dans la maîtrise des principes de la parodontologie médicale en vue d’apporter une solution alternative au surfaçage et à la chirurgie aux patients.

C’est à la fin des années 1990 que le Dr Mark Bonner va imaginer un protocole de traitement médical des maladies parodontale à la suite d’une rencontre décisive avec le Dr Trevor Lyons, précurseur dans le domaine de la microbiologie en parodontologie. 

Après des années à observer le microbiote des patients malades, il en arrive à la conclusion que la parodontite est une infection. En éliminant les pathogènes en cause avec des désinfectants appropriés, des techniques d’hygiène spécifiques et un bon contrôle de l’environnement les patients retrouvent la santé. Cette approche dite “médicale” s’oppose aux traitements mécaniques qui ne permettent qu’un contrôle temporaire de la charge microbienne.

Cela fait déjà près de 20 ans que le Dr Bonner enseigne son approche de traitement des maladies parodontales à d’autres cliniciens, riche d’un réseau de plus de 1500 praticiens. Les patients qui sont traités selon cette perspective arrivent ainsi à se débarrasser d’une maladie autrement perçue comme chronique.

La clé de voute repose essentiellement sur l’utilisation du microscope dans les cabinets dentaires, tant en prévention (détecter la maladie avant l’apparition des signes cliniques) qu’en suivi thérapeutique.  Le protocole de traitement en lui-même est composée de trois phases (la désinfection, le détartrage et la cicatrisation), pour un total de 10 visites chez le dentiste.

L’équipe:

Site web

Medylio

Leur mission? Faciliter le suivi pour le professionnel de santé, en impliquant durablement le patient dans son parcours de soin.

Mickael a lancé une première plateforme d’accompagnement il y a 5 ans. Dans le cadre de travaux communs les échanges avec Ludovic, lui même entrepreneur, se sont multipliés sur ce besoin relatif la qualité du suivi des soins en particulier sur le sujet du sommeil, domaine d’expertise de Ludovic. Mickael s’intéressait déja au Canada pour le précédent projet, et c’est ainsi qu’ils font la connaissance de Maxime, qui leur partage sa passion pour la relation avec le patient et le rôle augmenté qui en découle pour le pharmacien. Si le contexte sanitaire empêche de se rencontrer, il amplifie le besoin, et Medylio voit ainsi le jour.

L’équipe:

 

Site web 

Nousrire

Leur mission ? Rendre accessibles des aliments biologiques non périssables d’excellente qualité, tout en permettant de faire des économies et en créant un impact positif sur la Terre et sur ses habitants!

NousRire est né de l’expérience en cohabitation des trois cofondateurs , qui trouvaient ça fou d’acheter des aliments biologiques sur-emballés, à prix exorbitants, et en plus chacun pour soi! Ils ont donc eu l’idée de s’approvisionner directement chez les producteurs et fournisseurs, pour avoir accès aux grands formats, à juste prix, et de partager cela avec leur communauté.

L’équipe:

Site web

RageCo

Leur mission? Assurer une transition énergétique au profit des écosystèmes et de ceux qui en prennent soin.

Le projet est né de nos recherches à l’Université McGill qui ont permis l’élaboration d’un nouveau procédé de digestion de la biomasse et de l’étude approfondie de l’impact de l’exploitation des bioressources sur les écosystèmes.

Il faudra trouver et conserver un équilibre délicat entre ce dont nous avons besoin et ce que la nature peut fournir. Les agriculteurs et forestiers  joueront un rôle prépondérant dans cet équilibre et l’équipe de RageCo souhaite leur apporter un moyen de valoriser leur production tout en facilitant la gestion de la santé des sols et en encourageant la polyculture.

Leur ambition est d’établir de nouvelles sources d’approvisionnement en biocarburants pour faciliter la transition écologique dans le respect de tous, hommes, plantes et animaux.

L’équipe: